Sciences41
Chemin : Sciences41 >> Modules >> Activités au cycle 3 >>La décomposition des feuilles mortes
FICHE GUIDE POUR L’ENSEIGNANT
La décomposition des feuilles mortes
Module - Cycle 2 - Cycle 3 - Environnement - Vie végétale -

Exemples de situations-problème :

Exemples d’hypothèses faites par les élèves :

Exemples d’expériences proposées par les élèves :

Exemples(s) d’expérience(s) réalisé(s) en classe :

Matériel :

10 récipients identiques (caissettes plastique de 20 l. avec couvercle). Pulvérisateur à eau ou arrosoir avec pomme.

Cinq expériences seront réalisées ; pour chacune d’elles, on retiendra la variable intérieur/extérieur de la classe.

Récipients 1 et 2 : Remplir de feuilles fraîchement tombées. Mettre un couvercle, installer l’un dans la classe et l’autre à l’extérieur. Ces récipients serviront de témoins.

Récipients 3 et 4 : Feuilles fraîchement tombées mélangées avec des feuilles ayant commencé à noircir. Mettre un couvercle, installer l’un dans la classe et l’autre à l’extérieur.

Récipients 5 et 6 : Mélange feuilles et terre de sous-bois. Mettre un couvercle, installer l’un dans la classe et l’autre à l’extérieur.

Récipients 7 et 8 : Feuilles seules, arrosage régulier, mais peu abondant. Installer l’un dans la classe, l’autre à l’extérieur.

Récipients 9 et 10 : Mélange terre et feuilles. Arrosage régulier mais peu abondant. Installer l’un dans la classe et l’autre à l’extérieur.

Les observations sont faites régulièrement (une fois par semaine) sur l’état des feuilles et sur l’apparition d’éléments non visibles au départ (moisissures, animaux...). La synthèse collective sera faite lorsque pourront être mis en évidence ou évoqués les différents éléments intervenant dans la décomposition des végétaux : êtres vivants décomposeurs (microfaune, champignons, bactérie), influence de l’humidité et de la chaleur, de la présence d’éléments ajoutés aux feuilles (terre, feuilles déjà décomposées).

Document(s) utilisé(s) :

Fichier "jeux et activités nature" FRANCAS Paris Environnement collection 3 R VUIBERT Paris 1993 Découverte du vivant et de la terre ANTHELME / DUPONT / MAUREL HACHETTE Paris 1995

Le mot du maître : L’expérience peut durer plusieurs mois et on constatera très peu de changements durant les 15 ou 20 premiers jours. La variable chaleur doit être imposée le cas échéant. Attention : l’humidité et la chaleur ne provoquent pas directement la décomposition des végétaux. Elles permettent le développement ou l’activité des êtres vivants décomposeurs.

LE CAHIER DE L’ELEVE

PARTIE INDIVIDUELLE PARTIE COLLECTIVE

*la situation dont nous nous occupons
La disparition des feuilles mortes.

 

*les questions que je me pose
Qu’est ce qui les fait disparaître ?

 


*mes hypothèses
Elles pourrissent.
Elles sont mangées par des petites bêtes

 

 

* les expériences que je pense réaliser
Mettre des feuilles avec des petites bêtes ramassées dans la forêt et observer ce qui se passe.

 

* ce que, à mon avis, je vais observer au cours des expériences
Toutes les feuilles vont disparaître, il restera les animaux.

 

* ce que je fais et ce que j’observe
Je place ma caisse de feuille et de terre dans la classe et j’observe chaque semaine.

 

* ce que je peux en conclure
Les feuilles ont commencé à pourrir et à se manger puis tout s’est desséché et ça n’a plus bougé. Il aurrait fallu arroser pour que ça ne sèche pas.

 

* la situation problème
Les feuilles des arbres tombent en automne. Quelques mois plus tard elles ont disparu.


* les questions que nous nous posons
Que deviennent ces feuilles ?
Par quoi leur disparition est elle provoquée ?

 

* les hypothèses de la classe
Elles disparaissent toutes seules .
Elles pourrissent à cause de la terre sur le sol.
Elles pourrissent à cause de la pluie.
Elles sont dévorées par des petits animaux.

 

 

 

 

 

 

* synthèse collective des travaux de groupes (éventuellement)

Résultat obtenu noter au regard du schéma de chaque dispositif expérimental.

____________________________

ce que nous retenons :

Les feuilles mortes sont décomposées par les petits animaux, les champignons et les microbes qui vivent dans le sol. Elles se transforment en terreau.

La chaleur et l’humidité favorisent cette décomposition. Le terreau facilite la germination des graines et donc de nouvelles plantes.

 

- Auteur(s): Roland BOUAT Ecrire à l'auteur
- publié le dimanche23 mai 2004.
 
- Mots-clés: Cycle 2 - Cycle 3 - Environnement - Module - Vie végétale
Version imprimable de cet article Version imprimable - Voir l'article au format pdf
| Nous contacter | Plan du site | Accès rédacteurs | Accueil |
Ce site est rélisé grâce au système de publication SPIP.